Quels affiliés recruter et comment ?

 

Une fois votre programme d’affiliation créé, la question qui se pose est celle du recrutement d’affilié, d’abord comment les recruter mais surtout qui : quel type d’affilié contacter ? Quels avantages ? Type de rémunération ?

Voici quelques conseils et astuces dans la mises en place de ces leviers de croissance au sein de votre programme d’affiliation.

 

. Les affinitaires

 

Il s’agit de blogs, communautés thématiques et de tout autre site de contenu. Ce sont les affiliés les plus qualitatifs tant au niveau du contenu rédactionnel que de la visibilité donnée à l’annonceur.

  • Avantages : L’intérêt est que même si le volume de trafic de ces sites est parfois plus faible, ils sont en mesure de vous apporter une audience d’internautes très ciblée, susceptible de devenir des clients potentiels.
  • Types de rémunération : Tous les types de commissionnement sont envisageables (CPA, CPL, CPC, CPM, CPV, frais fixes…ou encore dotation produit).
  • Remarque : Les affiliés de ce groupe ne sont pas tous des professionnels et ne maîtrisent pas tous les problématiques inhérentes à la publicité en ligne. Un accompagnement dans la mise en place et un suivi régulier est nécessaire afin de construire des partenariats durables et profitables.

 

Avoir une armée de sites de contenu au sein de votre campagne est la meilleure façon d’être présent auprès de votre coeur de cible en ligne et de travailler 3 axes pour votre marque : notoriété, SEO, ventes.

 

. Comparateurs de prix & Guides Shopping

 

Les comparateurs et Guide Shopping aident les internautes à trouver rapidement le meilleur produit, au meilleur prix ou en fonction de vos goûts et couleurs par exemple. Il existe des comparateurs généralistes (LeGuide) et ceux qui sont focus sur un secteur ou une catégorie de produit à l’instar de i-comparateur sur l’hight-tech ou de shopalike.

  • Avantages : Accroitre le traffic et la visibilité sur vos produits.
  • Types de rémunération : CPC essentiellement, CPA marginalement
  • Remarque : cette typologie affilié travaille avec des flux produits (CSV, XML par exemple). Il vous sera alors nécessaire de vous orienter vers un gestionnaire de flux afin d’optimiser la diffusion de votre catalogue et de, par exemple, sélectionner les produits que vous souhaitez mettre en avant.(Lengow, Shopping flux ou encore Iziflux)

 

. Retargeting

 

Le retargeting est un outil puissant qui permet de recibler les internautes qui ont visité votre site sans acte d’achat. Autrement dit de recibler les internautes en fonction de leur comportement (pages visités, produits cliqués, panier abandonné, newsletter etc.) Un canal d’autant plus important quand ont sait que plus de 90% des internautes quittent un site web sans acheter.

  • Comment : retargeting display simple ou dynamique (utilisation du flux produit) – Email remarketing (Réengager les paniers abandonnés grâce à des emails de relance ciblés)
  • Mode de rémunération : CPA, CPC
  • Remarques : 1) Certains acteurs mettent en places des critères d’acceptation des annonceurs comme un nombre de visiteurs uniques / mois minimum sous lequel il ne diffuse pas les campagnes sauf exceptions. 2) Certains acteurs vous demanderont de travailler avec un cookie post view (post-impression), mais cela a un risque : cannibaliser les ventes post-clic (l’internaute a acheté après avoir cliqué sur la bannière. Il y a donc un réel intérêt pour votre marque ou produit). Il est donc impératif d’encadrer la mise en place d’un cookie post-view en jouant notamment sur sa durée de validité et le type d’affichage concerné.

 

. Les solutions de ré-engagement on-site

 

L’objectif de cette technique de rétention client est d’engager les internautes sur le point de quitter votre site. Si votre taux de conversion est anormalement bas ou que vous souhaitez diminuer votre taux de rebond ou encore convertir plus de prospects en clients en jouant sur les volumes de ventes vous pourriez bien avoir besoin de ces affiliés.

  • Dispositifs : Relance de paniers abandonnés, collecte d’emails, up et cross-selling, abandon site etc.
  • Avantages : Activateur de conversion, permet de convertir les internautes indécis.
  • Type de rémunération : CPA, FIXE
  • Remarque : Attention aux conditions de déclenchements de ces overlays (pop-ups), vos scénarios de navigation doivent être prévus à l’avance afin de vous permettre de déclencher ces actions au bon moment pour votre internaute et non de façon intempestive.

 

. Les codes promos

 

Les sites de codes promos proposent aux internautes d’économiser sur leurs achats en diffusant les codes promos mis à dispsition par les annonceurs. Ils vous permettent d’agir sur votre taux de conversion en mettant en place une politique de codes promos (% de discount lors de la première commande, livraison gratuite etc.)

  • Avantages : Activateur de conversion, internautes à la recherche d’opportunités et de bons plans.
  • Type de rémunération : CPA
  • Remarque : Très controversés dans des logiques d’attribution au dernier clic, les e-commerçants cherchent aujourd’hui à rationaliser leurs coûts. Pour cela ils se penchent de plus en plus sur les tunnels de conversion dans le but d’analyser la contribution de chacun de ses acteurs.(Attribution, partage de commission). En conséquence, certains sites de codes promos se réinventent aujourd’hui vers des contenus plus qualitatifs (rédaction de contenu, focus produit, marque ou encore mise en avant newsletter)

 

La mise en place d’une politique de code promos doit donc faire l’objet d’une véritable stratégie sans quoi vous verrez vos ventes cannibaliseés et votre marge chuter (code promo + commission). Il est aussi intéressant de se poser la question de ce que le site vous propose en termes de visibilité, en dehors de l’affichage de code promo. Interrogez-vous sur la durée de vie d’un code promo, de ses conditions de validité, de l’intérêt en fonction de votre cible, des mises en avant autres pour votre marque.

Exemple de code promo : % de réduction lors de la première commande | Code promotionnels sur un produit ou une catégorie de produit limité dans le temps. Pourquoi ne pas créer une règle de commissionnement afin de rémunérer uniquement l’acquisition de nouveaux clients.

Astuces : Pour ceux qui veulent aller plus loin, une des stratégies possible consiste à créer sur votre site une page listant vos codes promos en cours pour votre boutique et de référencer cette page avec Google Adwords (Code promo + ‘votre marque’), cela ne vous coute que quelque centimes, et vous récupérez ainsi les internautes qui ressortent de votre site pour trouver un code promo : la boucle est bouclé !

 

. Les cashback

 

Ce sont des sites qui proposent à leurs utilisateurs de récupérer une partie du montant de leurs achats. Les communautés de cashbackeurs sont très actives et certains internautes ne commandent plus sans avoir leur cashabck par exemple.
Ex: Pour une commande de 100€ sur laquelle vous offrez une commission de 10%, un cashbacker reverse à son utilisateur 6%, soit 6€ et se rémunère à 4%, soit 4€.

 

  • Avantages : Activateur de conversion, communautés actives, opportunistes.
  • Mode de rémunération : CPA
  • Remarques : La ausi nous sommes dans une situation controversée, car ce sont des sites qui apparaissent en fin de conversion et qui dans une logique de last clic terminent souvent les tunnels de conversion. Néanmoins cette typologie impacte moins votre marge car vous ne reversez que la commission. L’affilié scinde ensuite sa rémunération pour la partager entre lui et son utilisateur. Comme dans la remarque précédente, la aussi une réflexion sur les mises en avant pertinentes est nécessaire avec l’affilié.

 

Attention : Souvent les sites de cashback mettent aussi en avant les codes promos de l’annonceur, il devient donc nécessaire de vérifier l’origine des conversions dans les ‘referer’ afin de vérifier que l’achat est bien issu d’un véritable code promo en cours de validité ou cashback.

 

. L’Email Marketing

 

Il s’agit pour vous de lancer des campagnes d’acquisition de nouveaux clients potentiels, de nouveaux inscrits ou abonnés, en utilisant des bases emails shopping segmentées.

 

  • Avantages : Une segmentation précise, vous pouvez choisir de shooter des bases en fonction de vos critères de segmentation et donc de votre cible. Chaque lead est donc de près un client potentiel, ce qui implique un taux de transformation supérieur.
  • Modes de rémunération : CPL, CPC & plus marginalement CPA avec MG (Minimum Garanti)
  • Remarques : Toutes les bases emails ne se valent pas et la qualités des leads laisse parfois perplexe compte tenu du nombre élevé de fraudes. Depuis quelques années des sociétés érigent des chartes comme des remparts à la qualité des bases et des informations, cependant quel contrôle ? Une vigilance est appropriée surtout si les méthodes de tracking employées ne vous protège pas nativement contre les fraudes.

 

Conseil : Sauf à ce que vous ayez une expertise dans la gestion de campagnes emails, il sera sans doute nécessaire de vous faire accompagner sur ce process (créa de landing page, des eamils, installation des tracking, recrutement des bases email, test de la pertinence des bases sur un échantillon, lancement des campagnes et analyses de performances).

 

. Le keywording

 

Ce sont des affiliés spécialisés dans l’achat de mots clés sur les moteurs de recherche (Google, bing, Yahoo) et qui vous les revendent à la performance sur les ventes qu’ils vous génèrent depuis ces campagnes.

  • Avantages : Délégation de vos campagnes adwords à la performance
  • Mode de rémunération : CPA
  • Remarque : Attention à bien valider la stratégie de mots clé sur lesquels ils sont présents afin de ne pas entrer en concurrence avec vos campagnes interne. Vous pouvez par exemple contrôler la proportion achat nom de marque, mots clés généralistes.

 

. Les réseaux sociaux

 

Ils s’agit des pages réseaux sociaux au nombre de fans et followers impressionnant, accompagnée d’une précision de ciblage avancée (exploitation des données démographiques et géographiques des comptes utilisateurs). Pourquoi ne pas utiliser ces nouveaux relais de croissance, suivant vos critères de segmentations avec bien plus de précision et d’effets de réseau exploitables, à l’instar d’Instagram, Facebook ou encore Pinterest.

  • Avantages : Communautés actives, segmentation précise, stratégie de notoriété, découverte.
  • Mode de rémunération : Tous les types de commissionnement sont envisageables (CPA, CPL, CPC, CPM, CPV, frais fixes…ou encore dotation produit).
  • Remarque : Les campagnes sur les réseaux sociaux sont très pertinentes et peuvent être génératrices de trafic qualifié et de conversion, attention cependant à bien sélectionner les partenaires en amont. Vous pouvez par exemple vous appuyer sur leur audience, leur viralité, le nombre de commentaire etc.

 

Lire aussi :

 

. Ce qu’il faut retenir :

 

Ces typologies, sont autant de relais de croissance pour votre activité.

 

Cependant, suivant votre domaine d’activité, elles ne seront pas toute pertinente. Il convient de tester, mesurer et ajuster vos campagnes et vous concentrer sur les leviers qui ont une réelle valeur ajoutée pour votre marque.

 

La typologie affinitaire par exemple est certainement la plus dur à séduire et sa gestion est chronophage mais c’est de loin celle qui vous apportera le plus de clients ciblés et donc fidèles.

 

Le suivi régulier des partenariats vous permettra aussi d’optimiser au plus près vos campagnes marketing et de faire de l’A/B testing sur la performance comparée de vos supports publicitaires (bannières, email etc.). Vous pouvez aussi négocier des mises en avant pertinentes suivant les volumes réalisés.

 

Ces différentes typologies d’affiliés peuvent cohabiter au sein d’un même programme à condition d’avoir des logiques d’attribution autre que le last clic, à l’instar du partage de commissions. Cela devient alors pertinant de les employer ensemble afin d’analyser les contributions de chacun au sein de vos tunels de conversion.