Marché de l’affiliation, nouveau Baromètre 2022 !

Les chiffres du Baromètre de l’Affiliation 2022

 

 

Nous sommes ravis de vous présenter cette année, pour la première fois le Baromètre de l’affiliation 2022 sur les données de 2021. 

Affilae a contribué à réaliser cet état des lieux avec toutes les plateformes d’affiliation françaises adhérentes au Collectif Pour les Acteurs du marketing digital (95 acteurs à ce jour).

Secteur d’activité par secteur d’activité, ce sont les indicateurs de performance du canal affiliation qui rythment notre marché et qui vont vous donner des tendances ou encore des référentiels globaux.

A titre d’introduction, rappelons quand même que l’année 2021 a été marquée en termes de rebondissements par : 

  • Un couvre-feu en début d’année qui a ralenti le commerce physique
  • Le renforcement de la protection des données personnelles avec les nouvelles recommandations de la CNIL sur les cookie walls, qui nous a tous beaucoup fait réagir. (Petit aparté sur ce sujet, une action collective solidaire de tous les acteurs du marché de l’affiliation est en cours auprès du Conseil d’Etat).

Je ferme la parenthèse, n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus.

 

Alors quels ont été les faits marquants de ce Baromètre ?

 

Selon les données de L’observatoire Epub du SRI, la croissance estimée de notre industrie est de 9% vs 2020, une croissance accélérée par rapport à la période précédente qui était de +7%.

Ce qui représente aujourd’hui 5% de parts de marché de la publicité digitale en France.

Cela est notamment dû au fait que : 

  1. Les leviers à la performance ont été plus résilients au sein des budgets annonceurs lors de la crise du Covid.
  2. Et en conséquence, la réouverture des magasins physiques n’a pas freiné les investissements croissants dans la publicité digitale, puisqu’on note une hausse de 30% du chiffres d’affaires des annonceurs vs 2020.

Autre fait marquant pour corroborer cette tendance haussière, c’est l’accélération toujours grandissante de l’engouement des annonceurs pour le haut de tunnel de conversion et notamment du Content to Commerce.
Depuis 2019, les investissements y ont augmenté de +60%.

 

Comment s’est traduite cette croissance dans les indicateurs de performances ?

 

1 – Croissance des taux de conversion

En premier, les taux de conversion ont très largement augmenté : +30% vs 2020.

 

 

Les plus fortes avancées sont enregistrées sur 3 secteurs : 

  • Les produits sportifs : +94%
  • L’électroménager +92%
  • Les Produits Culturels et Loisirs qui marquent la plus forte croissance à +147% 

 

Pourquoi ?

 

  • Les habitudes des consommateurs avec le report vers l’achat en ligne au détriment des magasins physiques

Exemple : le secteur du Sport enregistre aussi une hausse de 98% de ses ventes sur 2021.

  • L’enrichissement des dispositifs et des typologies d’éditeurs activés au sein des programmes d’affiliation tels que le content to commerce ou encore l’influence.
  • La forte conjoncture des actions promotionnelles fortes afin de maintenir aussi les volumes d’achats apportés par le COVID.

 

2 – Part des ventes sur le mobile

Autre indicateur marquant et qui là aussi accélère ce sont les achats sur Mobile, +29% multi-secteurs. 

 

 

Plusieurs verticales marquent des hausses considérables et notamment lorsque la courbe passe au-dessus des histogrammes.

  • Jeux, jouets (+127%)
  • Fleurs, cadeaux (+175%)
  • Drive alimentation (+250%)

Pour ce dernier, cela s’explique notamment par l’absolue nécessité qu’on eut les annonceurs de refondre leur expérience utilisateurs notamment sur le mobile pour continuer à absorber la montée en puissance du e-commerce alimentaire sur 2021.

 

3 – La résilience du Panier Moyen

Le panier moyen reste flat, on voit ici comment les deux courbes se suivent et se chevauchent. 

Cependant, c’est un indicateur fort de sa résilience qui est une bonne nouvelle pour le marché. Il réussit à maintenir le panier moyen des périodes Covid qui était à la hausse.

 

 

A noter que nous retrouvons les 3 mêmes secteurs en plus fortes progressions :

  • Jeux, jouets (+90%)
  • Fleurs, cadeaux (+61%)
  • Drive alimentation (+68%)

Cependant, un secteur en recul de 37% ce sont les produits culturels et loisirs. 
Deux explications à cela : 

  • Les périodes de confinement Covid, les paniers moyens avaient explosé. Il redescend donc logiquement sur 2021.
  • Les annulations d’événements culturels dues aux restrictions sanitaires.

 

4 – Analyse du ROI

Là aussi même constat, une évolution très légèrement à la baisse, les courbes se suivent.

 

A noter que le secteur Drive et Alimentation perd 6 points de ROI, de 26 à 20€ en 2021, dû aux investissements publicitaires massifs.

Cela a été très largement compensé par l’augmentation du panier moyen de 44 à 73€ et la croissance du CA affiliation à plus de 40% cette année sur ce secteur.

 

Le Top 3 des secteurs qui ont marqué le canal affiliation en 2021

 

Nous terminons la présentation des données du Baromètre affiliation 2022, avec le top 3 des secteurs d’activités qui enregistrent les plus fortes hausses.

 

Retrouvez toutes les données secteur par secteur sur le Baromètre 2022 de l’Affiliation.